Quelles sont les différences entre les bières rousses et les bières ambrées?



À l’oeil, la bière rousse et la bière ambrée ont l’air de deux jumelles dont leur mère mélange encore les noms.


Détrompez-vous, ne tombez pas dans le panneau malgré leur belle gueule! Dans leur coeur, il y a des différences entre les bières ambrées et les bières rousses.


On associe souvent bière ambrée et bière rousse comme étant dans la même catégorie. Toutefois, la bière rousse est d’avantage un style de bière en soit si on compare à la bière ambrée. La bière ambrée est un peu comme Leonardo Dicaprio avant de gagner son premier Oscar: Elle a du talent, on le sait, mais elle prendra du temps à triompher seule, comme une grande.


Qu’est-ce donc qu’une bière rousse?

La bière rousse, avec sa couleur rouge flamboyante, sait comment faire tourner des têtes sans même avoir bu une seule gorgée.


Le taux d’alcool d’une bière rousse varie souvent entre 4,5% et 7%.


Comparativement à la bière ambrée, la bière rousse possède une couleur plus sombre.


La bière rousse est plus rafraîchissante avec une finition sèche, croquante et houblonnée.


Toi aussi tu as l’image du verre de bière qui sue, sur une terrasse, en plein été, en regardant le rouge de la bière plomber au soleil? Ça donne soif!


La bière rousse est de nature robuste mais non écrasante (Comme par exemple les bières de type stouts). La bière rousse s’accorde toujours très bien avec des bons fromages, un poulet ou des sandwichs.


Contrairement aux bière ambrées, les bières rousses utilisent des malts torréfiés de spécialité qui créent sa propre complexité, en bouche. La saveur de la bière rousse est plus douce et a des rappels de caramel au beurre. Ce sont ces malts torréfiés qui donnent sa couleur rougeâtre à la bière rousse.


La bière rousse navigue dans le « moyen », sans pour autant goûter moyenne. Autrement dit, les bières rousses doivent s’en tenir à une gamme de « médiums ». Les bières rousses possèdent un corps moyen (si non, que légèrement plus plein), des niveaux d’arômes et de saveurs fruités moyens (pas comme les bières de type IPA), une amertume qui se situe au milieu et des saveurs de houblons moyennes. Les bières rousses ne doivent donc pas pencher trop d’un côté ou trop de l’autre. Elle reste au centre.


Qu’est-ce qu’une bière ambrée, elle?

La couleur de la bière ambrée varie du roux (sans être très foncé) à aller jusque’à l’ambré (presque opaque) voir cuivré.


L’ambre, d’ailleurs, est une pierre. L’ambre est une résine fossile ayant une couleur jaune/orangé. Prière de ne pas essayer de boire la roche. Merci.


Les malts utilisés dans les bières ambrées sont des malts caramélisés et des malts cristal. Les malts caramélisés apportent la couleur et les saveurs.


Généralement, les bières ambrées possèdent des saveurs de pain, de caramel et de noisettes (mais c’est pas bon pour les écureuils).


L’ambrée est une couleur plus qu’un style. Selon le type et le nombre de houblons utilisés, la bière ambrée peut être fumée, de saison, de soif, épicée et on en passe.


Comparativement aux bières rousses, la bière ambrée a le droit de dépasser le niveau « moyen ». Le caractère de malt des bières ambrées peut s’élever de moyen à élever et d’un caractère de caramel allant de moyen à faible.


Dans ton assiette (à côté), la bière ambrée peut s’avérer être une bonne amie pour tes grillades et toi.


Tu dois les tester!

Tu trouveras d’excellent choix de bières ambrées et de bières rousses, sur nos tablettes.


Sors tes plus beaux verres de dégustation et amuse-toi à goûter une bière ambrée suivie d’une gorgée de bière rousse.


Tu pourras goûter (et voir) les différences entre ces deux bières si belles à regarder!







170 vues0 commentaire